Fdesouche

Les policiers ont débarqué dans une fête dans un hôtel particulier près de Matignon (VIIe). Le seul invité qui se soit présenté, l’ex-chef de cabinet du ministre de l’Education, a été verbalisé.

« Le bruit de la fête s’entendait jusqu’à Matignon ! » se sont agacés les riverains de ce quartier chic et plutôt « politique », bordé de ministères et d’ambassades. Dans la nuit de samedi à dimanche, le tapage nocturne d’une soirée techno dans un hôtel particulier situé rue de Varennes, dans le VIIe arrondissement de Paris, à quelques mètres de la résidence des Premiers ministres, n’est pas passé inaperçu. Ce lundi, le commissariat du VIIe transmettait le PV à l’officier du ministère public au tribunal de police.

Les faits ont eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche, à 23h50. Les policiers sont alors appelés une première fois pour intervenir sur un « tapage important » dans un bel appartement au rez-de-chaussée d’un hôtel particulier. « Moulures, lustres, boiseries… Très XVIIIe siècle », décrit un témoin.

(…) Après une dizaine de minutes, un fêtard de 25 ans se présente et sort une carte ministérielle barrée du drapeau bleu blanc rouge : chef de cabinet du ministre de l’Education. La carte n’est plus valable depuis mai dernier. « Je n’avais pas de carte d’identité sur moi », se défend l’intéressé, contacté ce lundi.

Les policiers lui donnent alors un avertissement, lui intiment de faire cesser la fête et tournent les talons. Une heure plus tard, les voisins rappellent la police. Les policiers sortent alors le carnet à PV : 68 euros.

(…) Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux