Fdesouche

Le président de la République, en visite en Algérie, assure qu’il va « évidemment en parler » avec son homologue Abdelmadjid Tebboune.

Oublier définitivement ce mauvais souvenir. Emmanuel Macron a estimé ce vendredi à Alger qu’un match amical de football entre les équipes de France et d’Algérie « serait une bonne chose pour conjurer le passé », car « le sport doit réconcilier ».

Vingt et un ans après le dernier match entre les deux sélections, qui s’était achevé par un envahissement de terrain au Stade de France, dans la confusion la plus totale le 6 octobre 2001, le président de la République s’est montré en faveur de l’organisation d’une nouvelle rencontre. Une volonté qui va pleinement dans le sens de ce que prône Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football.

[…]

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux