Fdesouche

16/08/2022

Deux policiers chargés de la protection d’une équipe de vaccination contre la polio dans le nord-ouest du Pakistan ont été abattus par des assaillants non identifiés, a annoncé mardi 16 août la police.

Le Pakistan est un des deux seuls pays au monde, avec l’Afghanistan, où la polio reste endémique. Dans ces deux pays les équipes de vaccination sont visées depuis des années par des militants islamiques. «Deux hommes armés qui se cachaient près d’un petit canal ont ouvert le feu sur les policiers à très courte distance», a déclaré à l’AFP l’officier supérieur Waqar Ahmad Khan. Les assaillants «ont épargné les deux membres de l’équipe de vaccination contre la polio (…) et se sont enfuis sur une moto», a-t-il ajouté.

L’incident s’est produit à Kot Azam, dans le district de Tank, près de districts tribaux où les militaires s’affrontent à des groupes armés depuis 2003. Des dizaines de vaccinateurs anti-polio et ceux chargés de leur sécurité ont été tués depuis 2012 au Pakistan, un pays où certains islamistes affirment que les vaccins s’inscrivent dans un complot occidental pour stériliser les enfants musulmans. Selon une autre théorie du complot, les vaccins contiennent de la graisse de porc et sont donc interdits par les musulmans. Cette méfiance, alimentée par des religieux ultra-conservateurs, s’est accrue après l’organisation d’une fausse campagne de vaccination par la CIA pour retrouver le chef d’Al-Qaïda, Oussama ben Laden, tué en 2011 à Abbottabad (nord).

[…]

Le Figaro


11/08/2022

LONDRES – Le poliovirus dérivé d’un vaccin a été détecté dans les eaux usées de Barnet, Brent, Camden, Enfield, Hackney, Haringey, Islington et Waltham Forest – ainsi que des doses de concentration plus faibles plus loin. Tous les enfants de Londres âgés de un à neuf ans se verront offrir une dose de vaccin contre la poliomyélite après la découverte d’un autre virus dans les égouts

[…]

Le virus a été éradiqué dans la plupart des régions du monde grâce à un programme de vaccination mondial réussi, mais on le trouve toujours en Afghanistan, au Nigeria et au Pakistan.

[…]

Sky

NEW YORK – Il pourrait s’agir de « la pointe de l’iceberg d’une propagation potentiellement beaucoup plus grande », a averti la commissaire à la santé de l’État de New York, Mary Bassett, jeudi 4 août. Un malade atteint de poliomyélite et paralysé des jambes y a été identifié le 21 juillet mais, d’après les échantillons recensés dans les eaux usées, la circulation réelle pourrait être bien plus élevée. « La plupart des malades sont asymptomatiques ou légèrement symptomatiques. Il y a donc des centaines, voire des milliers de cas (…) pour que nous puissions détecter un cas paralysé », avertit ce mardi auprès de la BBC Dr Patricia Schnabel Ruppert, commissaire à la santé du comté de Rockland.

[…]

L’homme malade identifié le 21 juillet, âgé de 20 ans, avait voyagé récemment en Europe. Il a contracté une forme de poliomyélite « dérivée du vaccin », due au fait que certains pays (hors Etats-Unis) administrent un vaccin antipoliomyélitique oral (VPO), basé à partir d’une forme affaiblie du virus.

Au 5 août, les eaux usées à New York ont fait ressortir 11 échantillons génétiquement liés à ce « patient zéro », dont six prélevés en juin et en juillet dans le même comté de Rockland et cinq prélevés en juillet dans le comté d’Orange. « Bien qu’aucun cas supplémentaire n’ait été identifié pour le moment, ces résultats indiquent que plus d’une personne excrète le virus dans ses selles », ont indiqué les CDC.

[…]

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux