Fdesouche

Le commissaire à la Santé de la ville américaine appelle l’Organisation mondiale de la santé à rebaptiser la maladie, craignant les effets «dévastateurs» sur des communautés «déjà vulnérables».

Ne dites plus «variole du singe» («monkeypox» en VO). C’est en substance ce que demande la ville de New York, qui a appelé mardi 26 juilet l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à rebaptiser cette maladie, dont elle juge le nom stigmatisant. «Nous sommes de plus en plus préoccupés par les effets potentiellement dévastateurs et stigmatisants que les messages autour du virus de la “variole du singe” peuvent avoir sur (des) communautés déjà vulnérables», s’est inquiété le commissaire à la Santé de la ville la côte est des Etats-Unis, Ashwin Vasan, dans un courrier au directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

[…]

Libération


Fdesouche sur les réseaux sociaux