Fdesouche

L’ex-policier qui a transmis au «Point» des informations frelatées sur le couple de députés LFI occupe officiellement un poste de prévention de la délinquance dans la ville de Seine-Saint-Denis. Mais semble rendre compte, selon nos informations, à un autre « patron » que la maire, Aude Lagarde.

[…]

Problème : les acteurs intervenant traditionnellement dans ce type de structure (Agence régionale de santé, préfecture, parquet…) ne semblent pas l’avoir croisé.

[…]

Même son de cloche de la part d’une membre du CLSPD, qui a quitté son poste récemment : «Je n’ai pas entendu parler d’actions ou de réunions de la part du nouveau coordinateur.» Quant au dispositif Acte, pour Accompagnement des collégiens temporairement exclus, autre pilier de la prévention de la délinquance, il est chapeauté par un autre employé. Et ni le conseil départemental de Seine-Saint-Denis ni les associations intervenant au sein de ce dispositif à Drancy ne connaissent Anouar. Une source interne à la mairie, enfin, n’a trouvé aucun bureau à son nom.

[…]

Noam Anouar est-il seulement sous l’autorité de la maire ? Au vu d’une série de messages échangés ces dernières semaines sur WhatsApp entre l’employé de Drancy et un protagoniste de la fausse affaire Garrido-Corbière, et que CheckNews a pu consulter, il est permis d’en douter. A son interlocuteur qui l’interroge sur le sujet, il répond ainsi : «Sur Drancy je suis pieds et poings liés. […] Je suis loyal avec mon patron (sic). Et pour être honnête je ne pense pas qu’il (sic) soit impliqué là-dedans.» Etrange utilisation du masculin, alors que son patron est une patronne : Aude Lagarde. Parlait-il de la personne responsable du service politique de la ville, auquel il est rattaché ? Impossible, car là aussi, il s’agit d’une femme.

[…]

Libération


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux