Fdesouche

(…)

Il était également demandé, dans cette enquête, d’approuver ou de désapprouver l’énoncé suivant :

Le changement récent dans la composition démographique du pays n’est pas naturel mais s’explique par l’activisme des dirigeants, progressistes et « libérals », qui cherchent à s’emparer du pouvoir politique en remplaçant davantage d’électeurs conservateurs blancs.

Toujours sans tenir compte des différences de composition raciale, on retrouve le même type d’écarts que précédemment (68 % des Républicains sont d’accord, contre 42 % des Indépendants et 35 % des Démocrates). Mais les différences selon l’affiliation politique s’expliquent surtout par les attitudes des plus vieux. Parmi ces derniers, le désaccord entre Républicains et Démocrates est énorme. Il l’est beaucoup moins parmi les plus jeunes. Plus de la moitié des hommes, Démocrates comme Républicains, âgés de moins de 50 ans adhèrent à l’idée que l’évolution est encouragée par la gauche pour en tirer partie politiquement, les premiers pour s’en désoler, les seconds pour s’en féliciter peut-être. Si l’on caricature un peu la position exprimée par les hommes de moins de 50 ans, 63 % des Républicains pensent que la gauche complote pour réduire le poids politique des Blancs, mais 54 % des Démocrates de moins de 50 ans consentent à dire que tel est bien le cas (tableau ci-dessous) !

Avis sur la proposition : Le changement récent dans la composition démographique du pays n’est pas naturel mais s’explique par l’activisme des dirigeants, progressistes et « libérals », qui cherchent à s’emparer du pouvoir politique en remplaçant davantage d’électeurs conservateurs blancs.

Sans surprise, l’idée selon laquelle c’est la gauche qui est à la manœuvre pour se fabriquer un électorat à sa botte domine très nettement chez ceux qui pensent que les élections ont été truquées ou que le gouvernement utilise les événements du 6 janvier pour persécuter les conservateurs.

(…)

Le SPLC a inclus une question provocatrice à laquelle il a reçu des réponses surprenantes s’agissant, là encore, des Démocrates les plus jeunes :

Êtes-vous d’accord pour dire que les hommes devraient être davantage représentés et valorisés dans notre société ?

Si les Républicains, hommes et femmes, approuvent majoritairement quel que soit leur âge, ils se retrouvent en compagnie des hommes démocrates de moins de 50 ans, dont six sur dix souhaiteraient que les hommes soient mieux représentés et valorisés dans la société américaine. Ces résultats laissent penser qu’un malaise existe chez les jeunes hommes, quel que soit leur engagement politique, dans un contexte qui valorise la promotion des femmes et combat une masculinité dite toxique.

(…)

Michèle Tribalat

En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux