Fdesouche

La mission du défenseur des droits des minorités LGBTQI+ auprès des Nations unies était contestée par l’Organisation de la coopération islamique (OCI), qui défend les intérêts des pays musulmans à l’ONU.

“Un résultat important”, s’est félicité auprès de l’AFP Victor Madrigal-Borloz, qui occupe le poste depuis 2017. Le défenseur des droits des minorités LGBTQI+ auprès des Nations unies a obtenu de justesse le renouvellement de son mandat, malgré la lutte acharnée d’un groupe de pays musulmans dans toutes les arènes onusiennes. Sa mission, créée en 2016, a été renouvelée la semaine dernière à Genève par le Conseil des droits l’Homme, pour trois ans supplémentaires.

[…]

Un groupe de pays africains et du Golfe, menés par l’Arabie saoudite, le Nigeria et l’Égypte, refusaient en particulier l’utilisation des termes “orientation sexuelle”“transgenre” et “hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes”“Nous ne pouvons soutenir des efforts visant à inventer de nouveaux droits sur la base de préférences sexuelles personnelles”, a plaidé au Conseil des droits de l’Homme l’ambassadeur pakistanais Khalil Hashmi, au nom de 56 États qui, sauf l’Albanie, sont tous les membres de l’OCI.

[…]

TETU


Fdesouche sur les réseaux sociaux