Fdesouche
Fécamp. Le reliquaire du Précieux Sang de l'abbatiale Sainte-Trinité a été volé

Dans la nuit du mercredi 1er au jeudi 2 juin, un ou des individus se sont introduits par effraction à l’abbatiale Sainte-Trinité. Ils sont entrés dans la sacristie et sont repartis avec une partie du trésor conservé dans un meuble. Parmi les objets voués au culte, se trouvait le reliquaire du Précieux Sang.

La Ville de Fécamp a porté plainte au commissariat de police de la ville. Une enquête est en cours.

Dans un communiqué, l’évêque du Havre, Jean-Luc Brunin, a condamné ce vol qui “advient à quelques jours de la Fête où la relique est vénérée par la population fécampoise“. “En condamnant fermement cet acte de vandalisme, je veux assurer les Fécampoises et Fécampois de ma proximité et de ma profonde sympathie. Le Précieux Sang est une antique tradition croyante datant du XIIe siècle. La relique a été le support de la foi au Christ Sauveur pour des générations de fidèles venus de toute la région pour la vénérer. Ce vol est une atteinte insupportable à la foi de toutes les personnes faisant mémoire du Salut obtenu par le sacrifice du Christ. Il a versé son sang par amour pour l’humanité”.

Une célébration avec
“encore plus de ferveur”

“Dans un geste réparateur et en fidélité à la dévotion au Précieux Sang si chère au cœur des habitants de Fécamp et de sa région, la célébration du mardi 14 juin prochain sera célébrée avec encore plus de ferveur. Nous proclamerons ensemble que par Son Sang versé et le don de Sa vie, le Christ nous sauve de la mort et nous ouvre, dès aujourd’hui, les chemins du partage, du pardon et de la fraternité”, poursuit l’évêque du Havre qui invitait les fidèles du diocèse, “en communion avec les croyants qui, au fil des âges ont vénéré le Précieux Sang à Fécamp”, à reprendre les invocations de l’Anima Christi, “la prière souvent reprise après la communion eucharistique”.

www.lecourriercauchois.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux