Fdesouche

Les policiers venaient de repérer un adolescent à scooter, sans casque. Il a refusé le contrôle puis s’est rebellé lors de son interpellation. Une vingtaine d’individus s’en sont alors pris aux forces de l’ordre et les ont caillassées.

Un équipage de police a été encerclé et agressé par une vingtaine d’individus à Bron, dans la métropole de Lyon, ce jeudi après-midi, au cours d’une interpellation suite à un refus d’obtempérer. Un policier a été blessé et un suspect de 16 ans a été difficilement interpellé.

L’affaire a débuté lorsque les forces de l’ordre ont aperçu un adolescent à scooter vers 16h15. “Il roulait sans casque et sa plaque d’immatriculation était masquée par un morceau de scotch”, indique une source proche de l’affaire. Pour ne rien arranger, le conducteur a franchi un feu rouge et s’est mis à zigzaguer. Les policiers allument leur gyrophare et leur sirène pour lui ordonner de s’arrêter. Mais l’adolescent accélère. Une course-poursuite débute et se poursuit sur plusieurs kilomètres.

Plus loin, le fuyard perd le contrôle de son deux-roues mais continue de fuir en courant. L’un des fonctionnaires parvient à le rattraper quelques centaines de mètres plus loin, dans la rue Paul-Pic. Il refuse de se laisser faire et se rebelle, puis chute au sol en entraînant l’agent dont la tête percute une porte en fer. Ses collègues arrivent pour lui prêter main-forte. C’est là que les policiers se retrouvent rapidement encerclés par une vingtaine d’individus hostiles qui tentent d’empêcher l’interpellation. La tension monte et les agents sont la cible de jets de pierre et de bouteilles en verre. Malgré tout, ils parviennent à ramener le suspect jusqu’à la voiture de police. Du gaz lacrymogène et un tir de lanceur de balle de défense (LBD) sont néanmoins nécessaires pour faire reculer les agresseurs.

En revenant à l’endroit où le scooter avait été abandonné par l’adolescent, les policiers constatent que des individus tentent de le récupérer. Ces derniers prennent finalement la fuite. Le policier qui a chuté au sol avec le suspect a été conduit à l’hôpital par les sapeurs-pompiers et s’est vu attribuer 5 jours d’incapacité totale de travail (ITT) à ce stade. Il a déposé plainte. “Cinq points de suture lui ont été posés au niveau de l’arcade et il présente également un important hématome au niveau du genou”, décrit une source policière. La voiture des policiers a la lunette arrière brisée et de nombreux impacts sur la carrosserie.

Actu 17


Fdesouche sur les réseaux sociaux