Fdesouche

Des habitants du Mont Saint-Siméon font circuler un mot d’ordre sur les réseaux sociaux pour manifester leur sentiment d’abandon devant le fléau du trafic de drogue.

(…) Ce n’est un secret pour aucun des dix candidats aux législatives de la sixième circonscription de l’Oise : au Mont Saint-Siméon, on ne fait jamais comme les autres. Exemple lors du premier tour de la présidentielle : le 10 avril, le quartier sera non seulement le seul des huit bureaux de vote noyonnais à placer Jean-Luc Mélenchon en tête, mais de surcroît très nettement (47,4 %).

(…) «  Depuis qu’il y a eu des interpellations à Beauséjour, où le “four” (NDLR : zone de trafic régulière) a disparu, les dealers se sont rabattus ici, soupire-t-il. Ce sont des trafiquants de région parisienne qui viennent par le train voir la clientèle de Noyon et des alentours. Les gens en ont marre  ».

(…) Les abords de l’école Pinchon et du terrain de football synthétique sont montrés du doigt : «  Le deal se fait derrière les arbres du stade, et tout autour. Il y a du crack, mais aussi de la cocaïne et de l’héroïne : on retrouve les seringues. Et nos enfants jouent là… », ajoute ce père de famille qui prédit une nouvelle forme de manifestation de mécontentement, aux législatives : l’abstention de masse. «  Pour montrer aux candidats qu’on n’est pas dupes, qu’ils ne viennent jamais s’occuper de nos problèmes, très peu d’habitants vont aller voter  ».

(…) Courrier Picard


Fdesouche sur les réseaux sociaux