Fdesouche

Fermeture pour 6 mois de la Grande Mosquée de Beauvais, bâtie avec le soutien de la mairie, après des prêches de son imam appelant au Jihad et des propos homophobes (MàJ)

14/12/21

L’imam du lieu de culte, bâti en 2014 avec le soutien de la mairie, aurait tenu des propos incitant à la haine contre les chrétiens, les juifs et les homosexuels.

Mardi 14 décembre, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé la fermeture d’un lieu de culte musulman à Beauvais (Oise), en raison de prêches islamistes. «Aujourd’hui nous avons enclenché la fermeture de la mosquée de Beauvais, (qui est) tout à fait inacceptable qui combat les chrétiens, les homosexuels, les juifs», a-t-il déclaré sur Cnews, confirmant une information du Courrier Picard .

Le Figaro


13/12/21

La communauté musulmane est «sous le choc », résume un fidèle. Selon nos informations, la préfecture de l’Oise a notifié vendredi à l’association cultuelle Espoir et fraternité, qui gère la grande mosquée de centre-ville à Beauvais, la mosquée Bilal rue Corréus, une fermeture administrative de six mois. Comme le veut la procédure, l’association a désormais dix jours pour répondre à l’argumentaire de la préfecture.

Les prêches du vendredi de l’imam Islem sont dans le collimateur de la préfecture de l’Oise, qui nous indique avoir identifié «plusieurs prêches qui incitent à la haine, à la violence et font l’apologie du jihad ». Les prêches de ce converti à l’islam sont «jugés trop radicaux », précise une source proche du dossier. (….) Des propos « sortis de leur contexte », affirme Samim Bolaky, avocat de l’association.

« L’imam soutient que les propos en question se rapportent à des faits relatés datant de plus de 1400 ans, notamment sur les deux premières guerres principales dans l’histoire de l’islam, d’où un champ lexical particulier. Il n’a sans doute pas eu la délicatesse de parler au passé », explique l’avocat.

Quant aux propos jugés homophobes par la préfecture, « l’imam ne fait que donner le point de vue de la religion à une question qui lui était posée. Cette question était : L‘homosexualité est-elle permise dans la religion ?» À réception de la notification préfectorale, l’association affirme avoir suspendu l’imam.

Le Courrier Picard

Lien vers quelques vidéos de prêches et de questions-réponses avec l’imam.

Dans ce court extrait, la question posée à l’Imam Islem consiste à savoir si un bébé peut porter un pyjama “avec des petites étoiles”. Réponse de l’intéressé : “S’il s’agit d’étoiles à 5 branches, comme celle du Maroc, pas de soucis…”

La pose de la première pierre posée de cette mosquée le 15/09/2014 avait été “accueillie avec émotion par une grande partie de la communauté musulmane de Beauvais ainsi que la sénateur-Maire, “Les Républicains” Caroline Cayeux, des députés et représentants du préfet, ainsi que des ambassadeurs de toutes les confessions religieuses (…) Une émotion qui transpirait dans chacun des discours officiels, dans chacune des réactions d’un auditoire exalté.”

Beauvais. Les truelles qui avaient servi lors de la cérémonie de la première pierre, le 15 septembre 2014, ont été vendues aux enchères 3 000 € pièce lors du gala de charité organisé par l’association socioculturelle Espoir & Fraternité.

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux