Fdesouche
La famille du jeune homme victime d'une agression à la Belgian Pride réagit: "Ce fut un moment très violent qui nous a profondément marqués"

Molenbeek (Belgique) : un garçon trans de 13 ans et sa famille agressée en marge de la “Belgian Gay Pride” (MàJ)


La Belgian Pride était de retour ce week-end après trois ans d’absence. Plus de 120.000 personnes se sont rassemblées dans les rues de la capitale pour célébrer la communauté LGBTQI+. Si aucun incident majeur n’a été signalé, un garçon, Luca Busard, sa mère et sa sœur ont été agressés par plusieurs personnes à Molenbeek-Saint-Jean alors qu’ils retournaient à leur voiture. Les trois agresseurs ont arraché le drapeau arc-en-ciel que le garçon portait autour du cou puis y ont bouté le feu, causant des brûlures au jeune homme. Ils ont également porté des coups à sa mère et à sa sœur. Fort heureusement, la police est rapidement intervenue et les trois auteurs présumés ont été appréhendés.

Aujourd’hui, la famille de Luca Busard a décidé de sortir du silence. “Nous étions là pour aider à diffuser le message que chacun devrait pouvoir être soi-même”, a expliqué la mère de la victime, Aurélie Meyer, à nos confrères du Laatste Nieuws. “Au début on nous a crié dessus, un homme du quartier a alors essayé de séparer les jeunes (ndlr les agresseurs), mais la situation a dégénéré trop vite. Très vite, il y avait environ 20 à 25 jeunes autour de nous. Puis un homme âgé de 25 à 30 ans s’est avancé et a attaqué mon jeune frère. Il a été brûlé au cou parce qu’un homme a violemment tiré sur le drapeau qu’il avait autour du cou. Nous trouvons incompréhensible et dégoûtant que cela ait dû nous arriver ce jour-là”, s’est de son côté désolée Larisa, la soeur de Luca.

“Luca en fait encore des cauchemars. Ce fut un moment très violent qui l’a profondément marqué et nous aussi. C’était tellement inattendu, vous n’êtes pas préparé à cela et tout va très vite”, a surenchéri sa mère. Face à ce triste incident, l’organisation de la Belgian Pride a tenu à réagir et a apporté son soutien à Luca Busard et ses proches. Elle a fait savoir qu’elle connaissait d’autre victimes d’incidents similaires et a invité ces dernières à porter plainte.

DHNet


Fdesouche sur les réseaux sociaux