Fdesouche

Destiné à l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport pour la période 2021-2027, le programme Erasmus+ a été présenté aux étudiants de la Faculté des sciences et techniques(Fst). Le chef du bureau de l’Union européenne en Union des Comores, Pierre Beziz, est revenu en long et en large sur “les opportunités offertes aux étudiants comoriens”, saluant, au passage, “l’engouement” dont ils ont fait preuve.

Le coup d’envoi de la semaine de l’Europe a été lancé hier à la faculté des sciences et techniques. Conformément à la thématique de cette année qui est la jeunesse, le programme Erasmus+ a été présenté aux étudiants de la Fst, dans une salle noire de monde. Cette forte affluence qu’ont manifesté les étudiants a naturellement ravi les membres du Bureau de l’Union européenne en Union des Comores, dont le chef, Pierre Beziz, n’a pas manqué de saluer “l’engouement et l’engagement des étudiants et de la Fst en général”. Dédié à l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport pour la période 2021-2027, le programme de l’Ue Erasmus+ offre “des opportunités” à des étudiants européens et non européens de poursuivre leurs études sur le Vieux continent via des bourses.

Pour les pays hors de l’Ue

Dans le cadre de l’enseignement supérieur, Erasmus+ propose “des bourses pour la mobilité internationale de crédit”. Ces dernières se caractérisent par des “études à court terme en Europe qui seront reconnues pour le diplôme dans les pays d’origine, possibilités de mobilité du personnel”. S’agissant du programme Erasmus Mundus, il ne concerne que les candidats en master, lesquels peuvent bénéficier “d’une période de mobilité dans deux universités ou plus, et d’une bourse complète (frais d’inscription, voyage, séjour) pour les étudiants les mieux classés à travers le monde”. Quels sont donc les avantages ? Le programme Erasmus propose “une expérience d’apprentissage unique en Europe, une connaissance approfondie de l’Europe et de son enseignement supérieur mais surtout, une meilleure employabilité”. Pour optimiser les chances des étudiants comoriens, Pierre Beziz exhorte l’Université des Comores à “développer davantage de partenariat avec les universités européennes”. Pour l’heure, la Fst n’a signé des accords de partenariat qu’avec des universités françaises telles que celle de “Toulon ou Perpignan”, à en croire le doyen de la Fst, Dr Soulé Hamidou Hamada. […]

Durant cette période, le programme aura été doté d’un budget de “63,2 millions d’euros”, provenant du Fonds européen de développement régional(Feder). S’agissant des Comores, le pays aurait participé à “98 projets de coopération avec les pays de la zone Océan indien”, pour une somme de “plus de 38 millions d’euros”. Plusieurs secteurs auraient bénéficié de cette subvention, tantôt de la santé (Inrape, Croissant rouge), tantôt du tourisme(le Cndrs et le Parc national de Mwali). Mais sur le plan éducatif, l’antenne de la Réunion aux Comores dirigée par Nadège Lagardere, a profité de la journée du 9 mai pour présenter les projets allant dans le sens de “la mobilité des étudiants et des enseignants de l’Université des Comores”. […]

Alwatan.net

Liste des pays pouvant participer à certaines actions du programme Erasmus (“Pays tiers non associés”)

En lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux