Fdesouche

[…]

Une procédure pour diffamation publique, liée à deux tweets de celui qui était auparavant membre du Rassemblement national (RN).

Le premier date du 23 octobre 2020, où l’ancien porte-parole du groupuscule d’extrême droite Génération identitaire dissous en 2021 avait mentionné le joueur sur le réseau social. Il avait publié une photo de l’ancien avant-centre lyonnais posant à côté de l’imam de Meaux (Seine-et-Marne) Nourdine Mamoune. « Intéressant de découvrir que @benzema fréquente l’imam Nourdine Mamoune qui vient d’être perquisitionné (une opération menée trois jours après l’assassinat de Samuel Paty qui n’avait débouché sur aucune poursuite). Vivement que la justice s’intéresse aussi au financement des mosquées de Bron (ville du Rhône d’où est originaire Benzema) », avait-il publié.

Un mois plus tard, le 22 novembre 2020, Damien Rieu avait de nouveau interpellé le joueur sur Twitter avec une photo du joueur l’index en l’air, signe de foi dans l’islam, mises à côté de celles de djihadistes effectuant le même geste. « Je crois que @benzema veut nous faire passer un message », avait-il publié. Un an et demi plus tard, les deux tweets sont encore en ligne.

[…]

Damien Rieu évoque « une procédure classique pour intimider »

Le représentant de celui qui a fait son retour chez les Bleus juste avant l’Euro 2021 a, depuis, amené l’affaire devant la justice et une plainte pour diffamation publique a été déposée. Damien Rieu est convoqué le 23 mai au tribunal de Lyon (Rhône) en vue d’être mis en examen, une procédure habituelle dans ce genre d’affaire. Contacté, l’ancien attaché parlementaire du député Gilbert Collard évoque « une procédure classique pour intimider ». Mardi, il a publié sa convocation judiciaire sur Twitter. « Karim veut me faire taire… Dites-lui que j’ai gagné tous mes procès », a-t-il lancé.

De son côté, Karim Benzema n’a pas que cette affaire à gérer dans son agenda judiciaire. L’attaquant du Real Madrid a été condamné pour complicité de tentative de chantage à un an de prison avec sursis et 75 000 euros d’amende dans l’affaire de la sextape de son ancien coéquipier Mathieu Valbuena. La défense du joueur a fait appel, et il est appelé à comparaître devant la cour d’appel de Versailles le 30 juin et le 1er juillet.

[…]

L’article dans son intégralité sur Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux