Fdesouche

​Les policiers ont essuyé des jets de projectiles, vendredi soir à Malakoff, après que l’éclairage public ait été coupé. Ils s’étaient déplacés après un début d’incendie sur la chaussée, rue d’Angleterre.

Mercredi, c’est la brigade anti-criminalité qui était visée par des projectiles, à Nantes, quartier du Breil. Ce jeudi, les policiers municipaux ont été à leur tour la cible de projectiles, quartier Bottière : le pare-brise de leur véhicule avait été brisé. Et ce vendredi soir, c’est à Malakoff que des projectiles ont été jetés, et ce coup-là ce sont les CRS qui ont été visés.

L’échauffourée a démarré après un début d’incendie de deux poubelles sur la chaussée, rue d’Angleterre, en plein milieu du quartier. Entre 25 et 30 policiers sont alors intervenus vers 23 h pour empêcher d’autres départs de feu. L’éclairage public a alors été coupé, le quartier plongé dans le noir, et c’est ensuite que les projectiles ont été jetés par les mêmes personnes qui ont coupé l’électricité d’après l’enquêtrice qui rapporte l’histoire. Les policiers sont restés sur place jusqu’à 1 h 15 du matin.

Ouest-France


Fdesouche sur les réseaux sociaux