Fdesouche

Les bêtes du belvédère

Pendant trois ans, ils ont vécu en liberté, sans être inquiétés. Mais à la lecture de la transcription du chat de leur crime odieux, c’est fini.

Les deux cousins, libanais comparaissent pour le viol de Tessa R., 20 ans (prénom modifié). Le soir du 13 octobre 2018…

[…]

Lui et son cousin Hussein avaient apparemment planifié le crime en détail, ils l’ont filmé et ont même enregistré des messages vocaux ! La police a mis en sûreté les vidéos en provenance des téléphones portables, ainsi que l’historiques des chats.

A midi, Hussein envoyait un texto : “Je veux la baiser. Nous devons lui donner de l’alcool.”

A 23h04, Mustapha envoyait un message à un ami, humiliant la jeune femme, qu’il avait déjà maltraitée. “Crache encore dans sa bouche” peut-on entendre, le claquement d’une main sur la peau, des braillements, des reniflements.

Peu après, Mustapha raille : “Le cul est beau, c’est bon à pénétrer.”

Vers 23 h 50, il poste une photo de Tessa R., évanouie et à moitié nue sur le sol.

“Il y a du sang qui en sort”, raille-t-on en arrière-plan. “On ne peut plus.”

En raison du danger d’évasion et de collusion, le juge a fait arrêter les hommes alors qu’ils étaient encore dans la salle d’audience. Ils témoigneront mercredi.

[…]

L’article dans son intégralité sur Bild

Merci à Adri


Fdesouche sur les réseaux sociaux