Fdesouche

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le Département de Seine-Saint-Denis a décidé de renommer 108 bâtiments ((crèches, collèges, parcs, PMI..) du nom de femmes « méritant reconnaissance » et «à l’image de la richesse et de la diversité du territoire de la Seine-Saint-Denis» .

Clara Zetkin, féministe, enseignante, journaliste et enseignante allemande Présidente de l’Internationale des femmes socialistes (1907-1917) va donner son nom à la Bourse départementale du travail de Bobigny, mardi 8 mars 2022 pour la Journée internationale des droits des femmes. Une décision prise par le Département de Seine-Saint-Denis, qui veut renommer 108 bâtiments avec des noms de femmes.

Sur les 400 bâtiments départementaux, « seule une trentaine » parmi ceux accueillant du public ont un nom de femme. Pour rééquilibrer la balance, dans la logique déjà en place pour les nouveaux collèges construits en Seine-Saint-Denis, certains seront renommés. La nouvelle dénomination est décidée par les élus de la commune et les professionnels travaillant dans les lieux choisis, comme ça a été le cas à la Bourse du travail où élus de Bobigny et syndicats occupants ont validé le choix.

 Pour les parcs, les habitants feront partie de la consultation. Une série de noms illustres a été établie. Pour chaque lieu à renommer, trois noms sont proposés aux décideurs, qui ont le choix d’en sélectionner un, ou pas. Dans cette liste, on trouve par exemple Simone Veil (femme politique), Benoîte Groult (journaliste), Claudine Hermann (physicienne), Camille Muffat (sportive), Junko Tabei (alpiniste), Oum Kalthoum (chanteuse), Agnès Varda (réalisatrice et photographe), Suzanne Roussi Césaire (écrivaine), Monique Wittig, (romancière et philosophe), Frida Khalo (peintre), Marie-Claire Chevalier (militante féministe), Winnie Mandela (militante contre l’Apartheid et femme politique), Marielle Franco (femme politique brésilienne), Wangari Muta Maathai (Prix Nobel de la paix), ou encore Mireille Delmas-Marty (juriste).

actu ; 94.citoyens


Fdesouche sur les réseaux sociaux