Fdesouche

Lundi, en gare de Dijon, le service de la police aux frontières territorial (Spaft) contrôle un Malien qui était porteur d’une carte d’identité italienne. Les policiers qui l’entendent vont découvrir qu’il a déposé une demande d’asile en Italie en 2019 et qu’alors qu’il n’avait pas le droit de quitter ce pays (sa demande étant en cours d’examen), il est venu en France déposer également une demande, sous une autre identité.

Il a pu bénéficier pendant ce temps des allocations de demandeur d’asile. Et quand sa demande a finalement été rejetée, il en a fait une nouvelle, à la préfecture du Doubs, encore avec une autre identité.

[…] Sa dernière demande étant toujours valable, la préfecture n’a pas pu statuer sur sa situation administrative. En revanche, le parquet a décidé de le poursuivre pour escroquerie. […]

Le Bien Public


Fdesouche sur les réseaux sociaux