Fdesouche

Le 27 décembre vers 22 heures, un homme était entré dans une salle de prière musulmane située à proximité du collège de Domène où il avait jeté au sol le contenu de plusieurs armoires et étagères avant d’arracher un radiateur et d’écrire sur une nappe en papier des mots accusant l’imam d’endoctriner les fidèles et de les inciter à devenir terroristes. Surpris par un fidèle et un responsable du lieu, il avait pris la fuite en criant des propos incohérents.

Présenté en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Grenoble le 31 décembre, le prévenu avait demandé un délai pour préparer sa défense , une nouvelle expertise psychiatrique étant par ailleurs ordonnée. En attendant la nouvelle audience, il avait été incarcéré à la maison d’arrêt de Grenoble-Varces.

Ce mercredi 9 février, c’est donc détenu qu’il a de nouveau fait face au tribunal correctionnel pour être jugé pour “dégradations ou détériorations de deux édifices affectés au culte”, en récidive. Il était également poursuivi pour le vol – là aussi en récidive – de la voiture dans laquelle il dormait et se déplaçait.

« C’est quelqu’un qui se cherche un peu. Il était catholique avant de rencontrer une femme musulmane et de se convertir à l’islam. Il est en questionnement par rapport à sa religion mais il n’y a pas de connotation islamophobe dans ses actes », insiste son avocate Me Fanny Marion.

(…) La Dépêche

(Merci à Adri)



Fdesouche sur les réseaux sociaux