Fdesouche

Selon un auteur qui affirme avoir travaillé sur la comédie bien nommée “Woke” de Hulu, l’équipe de la série a non seulement reçu l’ordre de ses supérieurs de “ne taper que sur” les hommes blancs, mais aussi de remplacer la femme noire qui dirigeait la série à l’origine, après qu’elle eut refusé de se plier à ces exigences “antiracistes”.

[…]

Ils ont continué, “Puis les producteurs ont pesé dans la balance. Les évaluations étaient toutes si moralisatrices, a dit un auteur. Ça n’était pas censé être aussi sérieux que ça. Nous voulions une émission qui suscite la réflexion, qui se moque de la culture woke et qui explore les notions de ce que serait la vie d’un artiste noir à San Francisco parmi les Blancs progressistes. Mais nous ne pouvions taper que sur les cibles sans risque : les hommes blancs.”

“L’ironie n’a échappé à personne”, ont-ils souligné. “Les écrivains noirs, à commencer par Carr, furent bien plus disposés à prendre des risques et à se moquer de l’orthodoxie antiraciste.”

Ironiquement, mais pas de façon inattendue, ce conflit “a conduit à des différends créatifs, et très vite, Carr, une femme noire, fut mise à l’écart. Elle fut remplacée par Zander Lehmann, un homme blanc. Puis, Lehman est parti aussi – remplacé par Jay Dyer, qui est noir.”

“‘Jay a été amené vers la fin pour des raisons de visibilité’, a dit un écrivain noir de l’émission à Kiefer et Savodnik. “‘N’importe quel noir aurait fait l’affaire.” […]

Bounding into Comics / Site de Bari Weiss


Fdesouche sur les réseaux sociaux