Fdesouche

• Afrique du Sud : à l’approche du Mondial, la police prône la “tolérance zéro” et demande le droit de tuer à bout portant les criminels dans la rue. Tollé au sein de l’opposition parlementaire et des associations. La publication des statistiques de la police sud-africaine révèle des taux de criminalité parmi les plus élevés au monde. Source
• 800 000 sud-africains blancs ont quitté leur pays de 1995 à 2005 : des hommes actifs, âgés de 25 à 35 ans pour la plupart. Le motif principal de l’exil reste le « fort taux de criminalité: dans les années 90, 250 000 personnes ont été assassinées». Autre cause de départ : l’affirmative action (la discrimination positive) au détriment des Blancs  : «Nous avons dû former des Noirs. Et, après nous avons été licenciés» affirme Steve, la cinquantaine, ancien employé devenu SDF. (Source)
• Un Sud-Africain blanc victime de persécutions raciales obtient l’asile au Canada. B. Huntley, 31 ans, a convaincu les autorités d’Ottawa de lui accorder l’asile pour avoir été attaqué sept fois par des Noirs à cause de sa couleur de peau. Les autorités sud-africaines, scandalisées, ont fait pression sur les autorités canadiennes pour que celles-ci fassent appel de la décision.  (Sources  123)


Fdesouche sur les réseaux sociaux