Fdesouche

Toulouse : silencieux, le chauffard reste en prison

Arrêté lundi soir après 9 km de poursuites dans les rues du centre de Toulouse, un conducteur de 42 ans a demandé un délai pour préparer sa défense devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Il reviendra le 16 février et a été maintenu en détention. 

“Refus d’obtempérer aggravé, rébellion sur un gardien de la paix lors de votre arrestation, violence volontaire sur un troisième policier, violence avec arme par destination, en l’occurrence votre voiture, sur six policiers… Vous avez reculé et vous êtes entré en collision avec leur voiture, précise la présidente. Vous conduisiez une voiture non-assurée, sans permis, sous l’effet des stupéfiants et de l’alcool avec un taux de 1,2 g par litre de sang…” 

Dans le box du tribunal correctionnel de Toulouse, Sofiane, 42 ans, ne dit rien. Cet Algérien est venu rejoindre des proches voilà six semaines.  “Au départ, il voulait s’installer en Espagne. La présence d’un cousin à Toulouse l’a incité à venir jusqu’ici”, prévient son avocate

[…]

Lundi soir, sous l’effet conjugué de l’alcool et des stupéfiants, du cannabis mais également de la cocaïne, il a multiplié les prises de risques et les infractions routières au cœur de Toulouse. “À contresens vous avez obligé les autres conducteurs à se pousser pour éviter l’accident…”, ajoute la présidente. Aidé par une traductrice, Sofiane père de deux enfants restés en Algérie ne dit rien.

[…]

L’article dans son intégralité sur La Dépêche


Fdesouche sur les réseaux sociaux