Fdesouche

C’est bientôt Noël, et la course aux cadeaux est lancée. Dans les rayons, bien que la situation ait évolué depuis quelques années, des consommateurs et consommatrices dénoncent la « taxe rose » encore appliquée à certains jouets : une technique de marketing utilisant les stéréotypes de genre pour augmenter les prix.

Cette « taxe rose » n’est toutefois pas reconnue par le gouvernement français qui a conclu dans une enquête en 2015 que le phénomène « n’est pas avéré ». En revanche, une Charte pour une représentation mixte des jouets a été créée en 2019 en France, réunissant notamment des associations, des fabricants, des distributeurs et des annonceurs pour encourager une meilleure pratique dans le secteur. (…)

www.ouest-france.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux