Fdesouche

Jugé par la cour d’assises de l’Essonne pour séquestration suivie de mort après le décès de Frédéric, un adulte handicapé, en avril 2018 à Morigny-Champigny, Adil B. a déjà été condamné à de multiples reprises pour des faits de violence, notamment sur ses anciennes petites amies.

L’histoire d’Adil B., 41 ans, telle que relatée tout au long des audiences de la cour d’assises de l’Essonne depuis vendredi, est celle d’une longue succession de violences et d’incarcérations qui ont abouti à la mort de Frédéric, 56 ans, dans la nuit du 5 au 6 avril 2018 à Morigny-Champigny (Essonne). La victime, placée sous curatelle renforcée, souffrait d’un handicap mental. À la demande d’un voisin, Jérôme K., qui comparaît également, Frédéric avait accepté d’héberger Adil dans son petit studio de 25 m2.

(…) Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux