Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

23/09/2021

Dans la nuit du 11 septembre, à Aubervilliers, Hamana a été tuée par son conjoint à coups de couteau. «Egorger sa femme devant ses enfants, c’est d’une violence extrême», ne peut s’empêcher de souffler Marie-Christine Mourgue, sous le choc. L’homme de 53 ans a appelé la police d’Aubervilliers en déclarant avoir tué sa femme.

Publicité
[…]

Aubervilliers, ce mercredi. Environ 200 personnes se sont rassemblées sur le parvis de la mairie en hommage à Hamana, tuée par son conjoint le 11 septembre dans l’appartement familial situé juste à côté de l’hôtel de ville.

Les prises de parole avaient beau s’être achevées depuis plus d’une demi-heure, des dizaines de personnes restaient là, sur le parvis de la mairie d’Aubervilliers, à échanger par petits groupes sur ce fléau que sont les violences faites aux femmes. Elles étaient environ 200 à s’y être réunies, ce mercredi à 18 heures, pour rendre hommage à Hamana, une femme de 38 ans égorgée par son conjoint.

Hamana avait quatre enfants, âgés de 6 à 14 ans, qui étaient présents dans l’appartement au moment des faits. Ils sont «pour l’instant hospitalisés», précise Ernestine Ronai, directrice de l’Observatoire départemental des violences faites aux femmes en Seine-Saint-Denis.

[…]

Le Parisien / Libération


11/09/2021


Une femme a été tuée samedi matin par arme blanche à son domicile d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) et son conjoint arrêté, ont indiqué à l’AFP des sources judiciaire et policières. “L’homme aurait tué son épouse à l’arme blanche. Quatre enfants ont été pris en charge”, a déclaré le parquet de Bobigny. Les enfants, dont la plus âgée a 14 ans, étaient présents au domicile au moment du drame, survenu peu après 7h du matin.

Selon une source policière, l’homme a égorgé sa femme devant les enfants avant d’appeler lui-même les forces de l’ordre, qui l’ont interpellé. “Des premiers éléments que nous avons, nous n’avions pas d’alerte particulière sur ce couple”, a ajouté une autre source policière. L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

Le mari aurait tenté de découper le corps de la défunte selon l’une des ces sources. Elle présentait une plaie profonde au niveau d’un bras, en plus de celle à la gorge. Le tueur présumé a été interpellé et placé en garde à vue. Une autopsie va être pratiquée.

Les quatre enfants ont été pris en charge par les secours et transportés à l’hôpital. Une enquête a été ouverte et confiée au service départemental de police judiciaire de Seine-Saint-Denis (SDPJ 93). Le mis en cause serait inconnu des services de police.

Actu17 / LCI


Fdesouche sur les réseaux sociaux