Fdesouche

Accusé de discriminer les Français à l’embauche, Ikea évoque un «malentendu». La formation est rémunérée par les partenaires sociaux , Pôle emploi est partenaire de l’offre (MàJ)

10/11/21

De son côté, Ikea France «regrette le malentendu suite à la publication d’une offre de formation faite par un de ses partenaires». Ces «formations professionnalisantes» visent en effet «à donner l’accès à l’emploi aux personnes les plus vulnérables», dans une perspective d’égalité des chances. L’enseigne rappelle au Figaro que «ses offres d’emploi sont ouvertes à tous et à toutes».

(…)

Pourtant, Maître Alexandra Sabbe-Ferri, avocate en droit du travail, explique au Figaro les limites de l’offre publiée par Each One, qui «entretient un doute et ressemble à s’y méprendre à une offre d’emploi dans la rédaction et l’infographie». Pour que le caractère discriminant soit retenu, il faut que le droit du travail s’applique, or l’offre s’en rapproche dangereusement en évoquant une formation qui vise «à une embauche en CDD ou CDI» indique l’avocate. La rémunération de la formation pose aussi question, car si «Ikea rémunérait la formation alors il y’aurait relation salariale» et la discrimination à l’embauche pourrait être caractérisée. Pourtant Each One assure que la formation est rémunérée par les partenaires sociaux dans le cadre de l’accompagnement des demandeurs d’emploi, Pôle emploi étant d’ailleurs partenaire de l’offre.

L’offre est donc «a minima très maladroite» poursuit Me Alexandra Sabbe-Ferri et «pourrait ne pas passer aux prud’hommes» en raison des formulations utilisées. Autre précision, pour que la discrimination positive soit légale sur le marché du travail, «il faut qu’elle soit justifiée par des quotas fixés par la loi, comme pour les femmes dans les bureaux d’administration ou les handicapés en entreprise. Aucun quota pour les étrangers n’existe dans le droit français» conclut-elle.

Le Figaro


7/11/21

L’annonce a pour origine l’initiative “Each one”

Le gouvernement et l’ensemble des préfectures soutiennent “each one”, https://www.eachone.co/a-propos-de-nous

“Dès sa naissance, each One s’est créé avec la double mission suivante : favoriser un retour à l’emploi des personnes réfugiées et nouveaux arrivants à la hauteur de leurs attentes et permettre aux entreprises de saisir l’opportunité de l’arrivée de ces talents sur le marché de l’emploi.”

(…) Eachone



Fdesouche sur les réseaux sociaux