Fdesouche

À Anvers, des rappeurs affichent leur violence dans des vidéos et appellent à commettre des vols et des agressions au couteau

[…]

Ces jeunes font ce qu’on appelle de la “drill”, un sous-genre musical du hip-hop lancé à la fin des années 2000 par les jeunes rappeurs et producteurs originaires des quartiers de South Side à Chicago. La drill est caractérisée par des paroles au contenu violent, morbide, sombre et un rythme irrégulier.

À Anvers, la drill est vraiment apparue cet été. Des groupes tels que SOV (Soldiers of Violence), K9, SSQ (Sinsquad), KPK (Kielpark) LSQ, ZOt, W25 ont fait leur apparition dans les quartiers populaires de la métropole. Leurs membres sont principalement des jeunes africains et sud-américains issus de quartiers tels que Deurne-Noord, Luchtbal ou encore Het Kiel.

[…]

Les “drillers” commettent également des vols. Un rappeur se trouve actuellement en détention provisoire pour le vol d’une friterie. “Il risque quatre ans de prison”, affirment les membres du groupe dans une vidéo.

“Ils ont tous un couteau dans leur poche. Cela leur semble la chose la plus normale du monde.”Chantal Van den Bosch, avocate en droit de la jeunesse

Le parquet d’Anvers ne donne pas de détails sur les incidents ni sur le nombre de jeunes qui ont déjà été sanctionnés. “Depuis quelque temps, Anvers est confrontée à des groupes de jeunes qui utilisent les réseaux sociaux pour appeler au pillage de boutiques, attaquent d’autres jeunes avec des couteaux et s’entraînent mutuellement à commettre des vols violents, impliquant généralement l’utilisation d’armes. C’est ce qu’on appelle le “drill rap”. Il n’est pas exclu que le cela incite certains jeunes à la violence. La police de la jeunesse d’Anvers travaille en étroite collaboration avec la police d’Anvers sur ce phénomène”, explique Kristof Aerts, porte-parole du parquet d’Anvers.

“Ces jeunes sont en quête de prestige”

[…]

L’article dans son intégralité sur 7sur7


Fdesouche sur les réseaux sociaux