Fdesouche

Dans des rédactions comme L’Obs , Libération et Le Monde , engagées dans la protection des droits des minorités, une partie des journalistes pointent un fossé idéologique autour de sujets comme la laïcité, le genre ou l’école.

En plein été, il a claqué la porte. Après trois années passées comme administrateur du Monde et de l’Obs, Édouard Tétreau, conseiller de dirigeants et essayiste, s’en est allé avec fracas. Alors que son mandat d’administrateur, représentant les intérêts de l’actionnaire sortant, le Groupe Prisa, venait de toucher à sa fin, on lui propose de siéger à nouveau au conseil à titre personnel. Après quelques secondes de réflexion, Édouard Tétreau décide de décliner l’offre. Pour justifier son refus, il brandit alors la couverture d’un des hors-séries de L’Obs, posé sur la table devant lui:«L’Esclavage, une histoire française».

À travers cet exemple, il signifie qu’une ligne jaune a été franchie. Selon lui, un journalisme militant et une idéologie d’une gauche de la déconstruction commencent dangereusement à gagner la ligne éditoriale du journal, remplaçant la gauche de Jaurès, Clemenceau, Camus, de Jean Daniel, le fondateur du Nouvel Observateur, ou des Nora.

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux