Fdesouche

Quatre ans de prison ferme, un maintien en détention et une interdiction du territoire vauclusien pour une durée de cinq ans, voilà la peine prononcée, ce mercredi 20 octobre, par le tribunal correctionnel d’Avignon, à l’encontre d’Abdelmonaim Kadry.

Le nom de Tarik Mansouri répété à de nombreuses reprises. Une lutte sans merci entre bandes rivales pour le contrôle des points de deal avignonnais et cavaillonnais. Des coups de feu tirés « pour régler des différends ou faire peur ». Des passages à tabac. Le décor est planté, ce mercredi 20 octobre, au tribunal correctionnel d’Avignon, où Abdelmonaim Kadry, 23 ans, comparaît pour des faits de violences avec usage ou menace d’une arme, mais aussi détention non autorisée et port prohibé d’arme. Le tout sous le coup de la récidive légale.

Le Dauphiné

Merci à MarcelVincent


Fdesouche sur les réseaux sociaux