Fdesouche
Quand le temple de la science cède face à l’obscurantisme

20/10/21

Un physicien de haut niveau de Berkeley a brusquement démissionné après avoir affirmé que ses collègues avaient refusé d’inviter un géophysicien à donner une conférence, refusée par une école rivale en raison de la réaction négative suscitée par les opinions de ce scientifique sur les admissions universitaires fondées sur le mérite.

David Romps a déclaré lundi qu’il quittait son poste de directeur du Berkeley Atmospheric Sciences Center (BASC) après avoir affirmé que sa faculté avait refusé sa demande d’inviter Dorian Abbot à s’exprimer sur le campus de Berkeley.

Abbot, professeur associé de géophysique à l’université de Chicago, a fait les gros titres au début du mois lorsqu’il a reproché au Massachusetts Institute of Technology d’avoir cédé à la culture de l’annulation après qu’une “foule Twitter” ait mené une guerre contre lui.

Le géophysicien a déclaré que le MIT lui avait dit que sa conférence sur le climat et le potentiel de vie sur d’autres planètes était annulée pour “éviter toute controverse” après que des étudiants et des anciens élèves se soient attaqués à lui en raison de ses récents arguments sur les admissions à l’université, sans rapport avec sa conférence scientifique.

(…) New York Post

15/10/21

Sur son site internet, le prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT) affirme que sa principale mission est de «générer, disséminer et préserver le savoir». Ce n’est apparemment plus le cas. Le 30 septembre, le département des sciences de la Terre, de l’atmosphère et des planètes (EADS) de cette faculté américaine a annulé la venue de Dorian Abbot (photo), éminent professeur spécialisé en géophysique.

M. Abbot n’a pourtant pas affirmé sur Twitter que la Terre était plate ou que le réchauffement climatique n’existait pas. Il a seulement eu le malheur d’écrire un éditorial dans Newsweek, dans lequel il s’inquiétait sur la manière dont les politiques de discrimination positive dans certaines universités «violaient les principes éthiques et juridiques de l’égalité de traitement» et «traitaient les personnes comme un simple moyen d’atteindre un but, faisant primer la statistique sur l’individualité d’un être humain».

www.lefigaro.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux