Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

(…)

Pour atténuer la plongée dans le passé, François de Rugy parle de l’avenir. Il divise son livre en deux parties : « raconter » et « proposer ». Des propositions, il y en a peu. « Ce n’est pas un livre-programme, corrige le député de Loire-Atlantique. Je voulais reprendre ce qui se dit dans le débat public et un discours devenu moralisant. » Il juge « perdue » la bataille « pour fixer les termes du débat » : « Dans les années 1990, on donnait la parole aux opposants à l’écologie, comme les anti-chasse. Aujourd’hui, on la donne à ceux qui jugent que ça ne va pas assez vite. » Comme EELV, qui « a pris en otage l’écologie ». Mots durs encore contre le parti, qui s’est transformé, selon François de Rugy, en une « officine gauchiste gangrenée par les idéologies radicales venues des Etats-Unis (racialisme, indigénisme, communautarisme exacerbé), réceptacle de groupuscules dont les combats n’ont rien à voir avec l’écologie ».

www.lopinion.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux