Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

06/10/21

Ahmed et Florence, en grève de la faim depuis 17 jours, ont obtenu un titre de séjour exceptionnel des services de la préfecture. Ils recommencent donc à s’alimenter après plusieurs jours compliqués et une hospitalisation pour Ahmed. Un véritable soulagement pour Florence, elle témoigne.

Publicité

(…)

Ahmed, Marocain, était sous le coup d’une obligation de quitter le territoire malgré des promesses d’embauche dans le secteur du BTP où il travaille. Lui et sa femme, Florence, avaient donc entamé une grève de la faim il y a 17 jours. Ce mercredi 6 octobre 2021, ils ont tous les deux recommencé à s’alimenter, car la préfecture du Doubs a répondu favorablement à leur demande avec l’obtention d’un titre de séjour exceptionnel pour Ahmed. 

France Bleu

22/09/21

Ahmed et Florence se sont mariés par amour en janvier 2020, après trois ans de vie commune. Mais parce qu’Ahmed est entré illégalement sur le territoire français, il est sous le coup d’une obligation de quitter le territoire. Pour ne pas être séparés, ils ont commencé une grève de la faim.

(…) Le 13 janvier dernier, la demande de régularisation d’Ahmed a été rejetée par la préfecture. Dans la foulée, il reçoit une OQTF, une obligation de quitter le territoire. Depuis, il risque l’expulsion à tout moment. « C’est très difficile, vous n’imaginez même pas » soupire Ahmed. Sans papier, il ne pouvait déjà pas travailler. Désormais, sortir lui fait peur. « Je ne peux rien faire ». Un simple contrôle de pass sanitaire en terrasse, s’il est fait par les forces de l’ordre, peut le conduire à l’expulsion, du jour au lendemain. Au Maroc, le pays de ses parents, mais loin de Florence, qui ne peut quitter ses enfants et son travail.  

« Je ne me vois pas envoyer Ahmed au Maroc et me dire peut-être qu’il reviendra, peut-être pas ».

(…) « Aujourd’hui, on vit avec mon salaire, c’est compliqué » se désole Florence. « On n’arrive pas à avancer, à se projeter ». Alors, elle le répète : « J’irai jusqu’à bout ».  Cette grève de la faim, « on va la faire ensemble », ajoute Ahmed. « Pour le meilleur et pour le pire. C’est bien ce qu’on dit quand on se marie ? ».

(…) France 3


Fdesouche sur les réseaux sociaux