Fdesouche

SUISSE – Un Marocain sans papier est parvenu à gruger les différentes polices suisses qui l’ont interpellé à plusieurs reprises ces dix dernières années pour tentative de vols et séjour illégal. Afin d’éviter des antécédents et des peines plus lourdes lors de ses arrestations, il avait inventé de multiples combinaisons de noms et de prénoms factices. La duperie a fonctionné jusqu’en avril 2018: le quinquagénaire se fait attraper à Crans-Montana (VS) où il a commis plusieurs vols à l’étalage. C’est la fin d’un parcours unique.

Publicité

Cette histoire improbable, racontée par nos confrères du «Nouvelliste», révèle que le voleur a été condamné huit fois à des sanctions avec sursis mais également à de la prison ferme depuis 2012. À chaque interpellation, il déclinait une nouvelle identité: 24 personnages confectionnés pour et par un seul homme. Faras, Mebarki, Mebaki, Lamar, Amar pour les patronymes; Smaïn, Farid, Faris, Fand, Seman pour les prénoms et un «Michel», bien loin de ses racines marocaines. Pour sa date de naissance, là aussi, le folklore entre l’année, le mois et le jour a été remarqué par les enquêteurs.

Ses forfaits perpétrés dans la station valaisanne auront eu raison de sa stratégie bien rodée. Le Ministère public valaisan l’a condamné récemment à 150 jours-amende avec sursis et 500 francs d’amende. Pas davantage en raison de diverses pathologies dont il souffrirait. En attente de son renvoi dans son pays d’origine, le coupable espère toujours obtenir le sésame qui lui permettrait de rester en Suisse et d’y vivre honnêtement.

Le Matin


Fdesouche sur les réseaux sociaux