Fdesouche

Des centaines de personnes se sont rassemblées mardi devant l’hôtel de luxe “The Westin” de Leipzig pour protester. Un employé aurait refusé le chanteur Gil Ofarim (39 ans) la veille au soir à cause de l’étoile de David qu’il portait sur son collier. Entre-temps, l’hôtel a suspendu les employés en question.

Le musicien avait porté de graves accusations dans une vidéo postée mardi.

Des employés de l’hôtel se sont placés devant l’hôtel avec un drapeau israélien et un croissant de lune. L’étoile de David, que Gil Ofarim était censé enlever, est un symbole du judaïsme, tandis que le drapeau israélien est un symbole d’État.

Dans la soirée, 600 manifestants (“No place for anti-Semitism“) se sont rassemblés devant le “Westin”. Certains employés de l’hôtel, dont le directeur général Andreas Hachmeister, ont brandi une banderole devant l’hôtel en signe de cosmopolitisme. Mais la banderole a fait l’objet de critiques : “Après l’hostilité antisémite contre un Juif en Allemagne, l’hôtel ne peut penser à rien d’autre qu’à imprimer le drapeau israélien et les symboles de l’Islam sur une banderole”, a déclaré le président du Conseil central Josef Schuster.

En même temps que le rassemblement devant l’hôtel, la marque a publié une autre déclaration : “L’antisémitisme n’est pas excusable et ne sera pas toléré dans notre hôtel ! Alors que nous continuons à essayer de contacter M. Ofarim personnellement afin de clarifier pleinement l’incident, nous avons placé les employés en question en congé.

Notre objectif est d’intégrer, de respecter et de soutenir tous nos invités et notre personnel, quelle que soit leur religion, leur couleur ou leur orientation sexuelle.”

La police a ouvert une enquête et a déclaré qu’elle soumettrait les documents d’enquête au bureau du procureur général mercredi pour examen juridique. Il n’est pas encore clair si Ofarim va porter plainte.

BILD


05/10/2021

[…]

“Je demande : ‘Qu’est-ce qui se passe ? Ca ne va pas. Pourquoi tous les autres avancent ?'”. “Je suis aussi dans la file d’attente”, le réprimanda Ofarim. “Et puis quelqu’un du coin crie: ‘Rangez votre étoile.’ Et puis M. W a dit : ‘Rangez votre étoile’ », raconte le musicien. Apparemment, il s’agissait de l’étoile de David sur la chaîne au cou de Gil, un symbole du peuple d’Israël et une expression de la foi juive que Gil a porté toute sa vie. “M. W. a dit que je ne pourrai m’enregistrer que lorsque je l’aurai rangée”, révèle l’homme de 39 ans au bord des larmes. Secouant la tête, il regarde la caméra et dit : “Vraiment ? Allemagne 2021.” ” N’avons-nous rien appris du passé ? Je suis sans voix! C’est pas la première fois, mais au bout d’un moment ça suffit”, dit-il à ses fans. 

Voici comment réagit l’hôtel

Un porte-parole de l’hôtel a déclaré à “RTL”: “Nous sommes préoccupés par ce rapport et prenons cette affaire très au sérieux. Nous faisons tout notre possible pour entrer en contact avec M. Ofarim car nous devons de toute urgence savoir ce qui s’est passé ici. Notre objectif est d’intégrer, de respecter et de soutenir tous nos invités et employés, quelle que soit leur religion. L’Agence fédérale de lutte contre la discrimination est choquée par l’expérience de Gil et parle d’un “cas incroyable d’antisémitisme” et d’une violation de la loi générale sur l’égalité de traitement (AGG). De nombreux politiciens allemands ont également commenté cela. Le ministre de l’Economie Martin Dulig (SPD) a écrit sur Twitter : “Nous avons encore beaucoup à faire en Saxe !”

[…]

Pour le moment la chaîne hôtelière n’a pas mentionné de possibles conséquences sur le personnel pour les employés concernés si l’incident devait être confirmé.

Les allégations ont déjà fait des vagues sur Twitter. Les politiciens de divers partis ont parlé d’antisémitisme insupportable et inacceptable. “Le Marriott doit prendre des mesures immédiates”, a écrit la politicienne du FDP Marie-Agnes Strack-Zimmermann . Le vice-président du SPD, Kevin Kühnert, a appelé la société à enquêter sur ces allégations. […]

ZDF / Heute


Fdesouche sur les réseaux sociaux