Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Au Royaume-Uni, après les supermarchés, la pénurie touche maintenant les stations-service et crée un mouvement de panique des consommateurs qui se précipitent pour tenter de faire le plein. Pourtant, il y a de l’essence, en revanche il n’y pas assez de chauffeurs routiers dans le pays pour l’acheminer depuis les raffineries. Pour apaiser les inquiétudes, le gouvernement britannique a annoncé qu’il allait, entre autres, accorder plus de 10 000 visas temporaires pour des travailleurs européens. 

Publicité
[…]

Comment expliquer ces pénuries ?

Si la mise à sec de nombreuses stations essence est vraisemblablement due à un mouvement de panique, les problèmes d’approvisionnement sont, eux, bien réels. Une pénurie de chauffeurs routiers en est à l’origine.

Le manque de chauffeurs s’explique principalement par la pandémie de Covid. En raison des restrictions de déplacements, de nombreux chauffeurs étrangers sont rentrés chez eux et ne sont pas retournés au Royaume-Uni. Certains ont trouvé un travail dans leur pays, d’autres n’ont pas pu revenir faute de visa. Dans le même temps, des dizaines de milliers de personnes n’ont pas pu passer le permis poids lourd en raison des confinements successifs.

[…]

Les routiers ne sont pas les seuls à avoir déserté l’île pendant la pandémie. « Dans le secteur de la volaille, plus de la moitié des travailleurs venait de l’Union européenne, principalement d’Europe orientale et centrale », précise Catherine Mathieu. Et pour ceux qui voudraient revenir travailler au Royaume-Uni, le Brexit complique leur retour .

[…]

RFi / Les Echos


Fdesouche sur les réseaux sociaux