Fdesouche

-Des experts prévoient un “appétit insatiable” alors que des entreprises cherchent à étendre leur influence ;

-Dix-sept écoles sont déjà détenues par des entreprises chinoises en Grande-Bretagne ;

-De nombreuses écoles privées sont confrontées à une crise de leur financement en raison de la pandémie ;

-Neuf des 17 écoles sous contrôle chinois appartiennent à des entreprises dont les fondateurs ou les patrons sont parmi les plus hauts responsables du Parti communiste chinois ;

-L’école préparatoire Princesse Diana est la propriété d’un groupe chinois qui fait ouvertement du commerce avec son nom ;

-Les écoles utilisent des outils pédagogiques pour enseigner aux enfants une vision “angélique” de la Chine ;

-Une entreprise a admis que son acquisition d’écoles britanniques vise à soutenir la stratégie controversée de nouvelle route de la soie de la Chine, qui vise à étendre l’influence mondiale de Pékin.

[…]

Daily Mail