Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

25/09/2021

Nourdine a quitté, hier en ouverture de son procès, les dénégations dans lesquelles il était terré depuis le 14 avril 2018 concernant le viol dont il est accusé. Le verdict est attendu lundi soir.

Oui, Madame la présidente, je reconnais les faits. De vol et de viol. […]

Lui qui s’était terré dans une stratégie jusque-là marquée par les mensonges, les fausses identités et les dénégations, a fini par plier.
En pratique, « Monsieur X », comme le désigne la procédure, a devancé les effets que les contradictions qui émaillent le dossier depuis son interpellation auraient pu avoir sur un jury populaire.

Oui, a-t-il dit hier, il s’est introduit dans la voiture de la victime, assoupie au terme d’une soirée arrosée. C’est lui aussi qui, plutôt que de se « contenter » du vol auquel il se destinait d’abord avec un ami dont on ne retrouvera jamais la trace, a déshabillé la jeune femme endormie. Jusqu’à laisser ses doigts assouvir sur elle les pulsions les plus primaires. « Plusieurs fois, avec violence », souffle-t-elle. […] Pas une agression sexuelle, « mais un viol » […] « Que ce soit moi ou quelqu’un d’autre, on ne doit pas laisser faire : on devrait pouvoir dormir dans sa voiture, la nuit, sans qu’on nous pourrisse la vie », a-t-elle poursuivi, entre deux sanglots.

Le discours est ferme, la cicatrice, elle, est béante, malgré les efforts rassemblés depuis pour surmonter le traumatisme. Une force qui, le soir des faits, lui a sauvé la vie, quand elle a mordu l’assaillant à la main. […]

Il encourt jusqu’à vingt ans de réclusion criminelle.

La Nouvelle République


24/09/2021

TOURS Viol sur un parking en 2018 : deux jours pour comprendre

[…]

Deux hommes rodaient sur le parking Prosper-Mérimée, en centre-ville de Tours, cherchant d’abord à voler. La victime a été surprise par le duo, entré par une portière restée ouverte. Seul l’un d’eux sèmera la terreur dans l’habitacle, en assouvissant son geste.

[…]

En situation irrégulière, ivre lorsqu’il a commis le viol présumé, il n’a cessé de varier dans les détails livrés aux enquêteurs, tant sur les accusations qui planent sur lui que sur son identité.

[…]

L’article dans son intégralité sur La Nouvelle République


Fdesouche sur les réseaux sociaux