Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Liste «islamogauchistes» «Fdesouche» : 90 personnes portent plainte, leur avocat réclame la fermeture du site (MàJ)

21/09/21

Une plainte contre X a été déposée auprès du parquet de Paris après la révélation de la diffusion sur internet de fichiers listant des personnalités politiques et militantes présentées comme «islamogauchistes» par le site d’extrême droit «Fdesouche», a annoncé mardi l’avocat Arié Alimi.

«On a déposé une plainte avec 90 personnes, et bien d’autres arrivent encore», a affirmé Me Arié Alimi lors d’une conférence de presse organisée dans les locaux de la Ligue des droits de l’Homme, en présence du journaliste Taha Bouhafs qui a révélé l’existence de ces listes vendredi. Selon l’avocat, ce site «ne se contente pas de diffuser des idées haineuses (…) mais aide à préparer des actions» en mettant à disposition des fichiers qui peuvent être utilisés «par des groupuscules d’extrême-droite». Révélées par le journaliste Taha Bouhafs, ces listes contiennent des centaines de noms de personnalités politiques et de militants présentées comme «islamogauchistes» par le site d’extrême droite.

(….) Le Figaro


17/09/21

Boulevard Voltaire

 Taha Bouhafs dépose plainte contre le site d’extrême droite, la CNIL s’autosaisit

Le journaliste du MédiaTV a déposé plainte contre X pour traitement illégal de données à caractère personnel. Une quarantaine de personnes ont déjà prévu de s’y associer.

(…) France TV


Le député de la Loire Régis Juanico, “islamo-gauchiste” pour le site “Français de souche”, va porter plainte

(…) France Bleu


Plusieurs centaines de politiques et de militants de gauche, notamment signataires d’un appel à lutter contre l’islamophobie, figurent sur une liste de la «revue de presse» d’extrême droite Fdesouche. Une plainte est à l’étude et la Cnil se penche sur le dossier.

(…)

Le site Fdesouche a rétorqué que ce document avait été construit à partir de la liste des signataires d’un appel de novembre 2019 à marcher contre l’islamophobie. Un appel hébergé sur un blog de Mediapart, de même que la liste de ses signataires. Pierre Sautarel, fondateur de Fdesouche, insiste auprès de CheckNews sur le fait qu’il s’agit donc de données publiques.

Différentes catégories

Toutefois, la liste hébergée par Mediapart a subi des modifications avant d’être publiée sur Fdesouche. D’abord, elle a été convertie en tableur, la rendant plus lisible (et les fautes de frappe ont été corrigées). Ensuite, les personnalités ont été classées en catégories comme «politique», «spectacle», «militantisme», ou encore «islam».

Une version du tableur, ressemblant à celle hébergée et téléchargeable directement sur Fdesouche, est toujours disponible sur la plateforme Scribd. Elle se définit comme une liste d’«islamogauchistes». A noter que certaines personnes n’ayant pas signé l’appel sur le site de Mediapart, comme la journaliste indépendante Aida Alami, figurent également dans ce tableur. Cette version Scribd du document est toujours présente sur une «page spéciale» de Fdesouche dédiée à la «manifestation islamo-gauchiste du 10 novembre [2019] contre l’islamophobie».

Surtout, des précisions de toutes natures ont été ajoutées concernant les signataires, par rapport à la liste établie sur le blog de Mediapart : «salafiste» (courant ultrarigoriste de l’islam) fait son apparition au côté du nom d’une mosquée ; les associations ou syndicats d’appartenance sont précisées pour certaines signataires ; de même que l’université d’emploi pour certains enseignants ; sur la ligne d’un élu, on ajoute des éléments obtenus sur «son compte Twitter» ; à côté du travail – «acteur» – d’une personne militante LGBTQ+ figure dorénavant la mention «transgenre». Bref, il ne s’agit pas d’un fichier brut, mais bien retravaillé, et complété avec d’autres données.

«Méthodes fascistes»

Pierre Sautarel assure là encore qu’il s’agit de données publiques. Pourquoi les ajouter ? Pour «faire la sociologie» de ces personnes, dont «chaque signature est politique» : «Ça illustre l’intersectionnalité […]. Ça permet par exemple de faire des rapprochements entre islamisme et transexualisme (sic)», ajoute le responsable de la revue de presse d’extrême droite. Qui estime ainsi «valoriser l’information».

Liberation


La liste en question publiée sur médiapart :

Dans une large mobilisation, plusieurs centaines de personnalités de diverses sensibilités appellent à une grande marche populaire, le dimanche 10 novembre à Paris, contre l’islamophobie. Mediapart publie l’appel suivi de la liste de tous les signataires.

Voir la liste

Les accusations visant Fdesouche deux ans plus tard :


Fdesouche sur les réseaux sociaux