Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Surpopulation « dramatique », hygiène déplorable, violence… Le juge administratif est saisi des conditions de vie « inhumaines » dans la prison modèle de Toulouse-Seysses.

Le signal d’alarme tiré au début de l’été par la contrôleure générale des lieux de privatisation de liberté (CGLPL) a été entendu. Le tribunal administratif a été saisi le 16 septembre par l’Observatoire international des prisons (OIP) et l’Ordre des avocats du barreau de Toulouse (Haute-Garonne) des « dysfonctionnements graves » constatés par Dominique Simonnot, lors de sa visite en juin du centre de détention de Seysses, à une trentaine de kilomètres au sud de Toulouse.

Le Point


Fdesouche sur les réseaux sociaux