Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Un nouvel incendie a ravagé un bidonville dans le quartier Port-Marianne à Montpellier, tôt ce jeudi matin. Le feu a rapidement été maîtrisé par les pompiers. Il n’y a pas de victime, une dizaine de familles roms doit être relogée. Une série de sinistres suspecte pour les associations humanitaires.

Un sinistre de plus dans un bidonville de Montpellier. Le 3e en 3 semaines. Cet incendie s’est déclaré vers 5 heures du matin dans un camp illicite de Roms, installé avenue Nina Simone, dans le quartier Port-Marianne.

[…]

Selon la préfecture de l’Hérault, seule autorité à communiquer pour le moment sur ce nouveau sinistre, les 50 occupants du bidonville ont pu être évacués dans le calme“.

Aucune victime n’est à déplorer, mais 10 familles se retrouvent sans toit, à la rue. La Croix-Rouge de l’Hérault a fait savoir sur son compte tweeter que ses équipes allaient mettre en place un accueil d’urgence pour ces personnes.

ALERTE NOUVEL INCENDIE D’UN BIDONVILLE A MONTPELLIER

En ce moment même un incendie touche le bidonville de Nina Simone dans le quartier port-Marianne.

En un mois, c’est le troisième bidonville touché par un incendie d’ampleur à Montpellier.

Il y a moins de dix jours c’est le bidonville du Zénith 2 qui était touché, les pompiers évoquant plusieurs départs de feu simultanés Agissant sur les bidonvilles depuis plus de dix ans, Médecins du Monde comme d’autres associations s’étonne qu’alors que depuis des années aucun des bidonvilles n’avaient connus d’incendie d’ampleur (depuis plus de 7 ans nous n’avons jamais vu une caravane ou une baraque de fortune brûlée) trois incendies majeurs puissent avoir lieu en moins d’un mois.

Ces incendies se produisent dans le contexte d’un climat délétère marqué par des discours dégradants et stigmatisants vis à vis des personnes vivant en bidonvilles tenus par le plus haut représentant de l’Etat dans le département. Les habitants rapportent depuis plusieurs jours et sur différents bidonvilles des tentatives d’intimidation menés par des inconnus durant la nuit, des coups de feu tiré en l’air etc.

La responsabilité du Préfet de l’Hérault est d’assurer la protection de ces montpelliérains plutôt que d’attiser les discours de haine et les agissements condamnables qui les accompagnent.

Médecins Du Monde Languedoc-Roussillon

France3


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux