Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Herrenberg-Gültstein. Dimanche matin, entre 8h25 et 8h35, un harcèlement sexuel aurait eu lieu dans un autocar utilisé comme service de remplacement ferroviaire dans la région de Gültstein.

Publicité

Selon les informations actuelles, un homme aurait approché une jeune fille de 16 ans qui se trouvait seule sur le pont supérieur du bus à deux étages. Au fur et à mesure de l’incident, l’homme serait devenu plus intrusif verbalement et aurait tenté de persuader l’adolescente de se livrer à des actes sexuels.

Il aurait touché la zone pubienne de l’adolescente à plusieurs reprises. Ensuite, l’homme non identifié est descendu du bus à un arrêt de bus et s’est éloigné.

Quelques heures plus tard, vers 14 heures, une femme de 19 ans a appelé la police. Les premières investigations de la police dans l’appartement de la jeune femme à Gültstein ont révélé que l’ex-petit ami, également âgé de 19 ans, aurait tenté de la violer. La jeune femme de 19 ans aurait résisté, après quoi le suspect l’a étranglée. Le jeune homme a été arrêté sur le champ.

Au cours d’enquêtes plus approfondies, il s’est avéré que le jeune homme de 19 ans était également le principal suspect concernant l’agression sexuel présumé dans le bus. À la demande du parquet de Stuttgart, le ressortissant afghan a été présenté lundi à un magistrat, qui a émis un mandat d’arrêt pour suspicion de tentative de viol et de d’agression sexuel, l’a mis à exécution et a placé le suspect dans un établissement correctionnel. L’enquête est toujours en cours.

Polizei

(Merci à Sylvain Cretton)


Fdesouche sur les réseaux sociaux