Fdesouche

07/09/21

Jeudi 2 septembre 2021, Maeva Ghennam a créé la polémique au sujet de sa nouvelle opération chirurgicale pour “rajeunir son vagin”. De nombreuses stars ont réagi, dont Ahmed Sylla, qui s’est alors attiré les foudres des internautes.

Publicité

Candidate phare des Marseillais, Maeva Ghennam a révélé jeudi 2 septembre avoir fait une nouvelle opération de chirurgie esthétique pour rajeunir son vagin. La jeune femme de 24 ans a alors comparé ses parties intimes à celle d’une enfant de 12 ans, provoquant la colère de plusieurs stars et internautes. Un sujet polémique, auquel Ahmed Sylla a réagi sur son compte Twitter.

“Balaye d’abord devant ta porte Ahmed”
“#MaevaGhenam ou comment toucher le fond et creuser encore… ce qui me rend ouf c’est que des ados vont se créer de faux complexes, consulter, se faire opérer (peut-être), pour des conséquences (peut-être) irréversibles” dénonce Ahmed Sylla sur les réseaux. Alors que de prime abord, certains internautes sont d’accord avec lui, d’autres se sont permis de lui rappeler qu’il n’est pas irréprochable. “Balaye d’abord devant ta porte Ahmed”, “C’est super drôle de se déguiser en esclave pour rabaisser sa propre communauté”, “Quand tu fais tes rôles clichés sur les noirs t’inquiète même pas que ça crée aussi des complexes” ou encore “Dixit le mec qui et venu faire l’esclave sur TPMP. Bizarrement tu n’as pas pensé aux complexes des enfants de couleur ce jour-là”.

Mais alors, quels faits lui sont reprochés exactement ? En 2013, Ahmed Sylla a joué un esclave pour un sketch jugé raciste sur TPMP. De plus, depuis quelques années, certains l’accusent de se moquer trop souvent des femmes noires et des personnes de couleurs en général “pour faire rire les blancs”.

Ahmed Sylla face à 35 000 personnes
Mais l’humoriste de 31 ans n’a pas hésité à répondre à ses détracteurs. “Ça y est, les Malcolm X d’Ali express et autres Rosa Parks de Wish sont de sortie. Je ne sais pas ce que vous attendez de moi, mais vous ne l’aurez jamais” a-t-il tweeté. Après avoir répondu “avec humour”, il se décide finalement à supprimer ses tweets, et s’engage à ne plus répondre aux “trolls”. Pourtant, dans la soirée de dimanche 5 septembre, un Space (nouvelle façon d’avoir des conversations audio en direct sur Twitter) a été organisé par une internaute, pour qu’Ahmed Sylla puisse revenir sur la polémique, et s’expliquer.

Ainsi, 35 000 personnes suivaient en direct la conversation. Des personnalités comme Rokhaya Diallo, Hugo Clément, Bilal Hassani, ou encore Aya Nakamura écoutaient attentivement. Un échange qui ne s’est pas passé comme prévu puisqu’aucune explication, ni excuse, n’a été donnée. L’acteur invite les “trolls” à regarder son spectacle, pour comprendre que c’est de l’humour, et non des moqueries. D’ailleurs, “Ahmed Sylla : Différent”, est diffusé ce soir sur CStar.

Ohmymag

05/09/21

Les sketchs polémiques :

Le procès en live sur twitter space :


Fdesouche sur les réseaux sociaux