Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Pour le seul mois de juillet 2021, 2217 “harraga” algériens ont réussi à atteindre les côtes espagnoles, a rapporté l’ONG ibérique, le Centre international d’identification des migrants disparus, basée à Malaga. Cependant, précise la même source «1417 d’entre eux ont été interceptés par la Guardia Civil, ou les gardes-côtes espagnols (…), les 800 autres ont réussi à se faufiler dans le pays sans se faire arrêter».

Des migrants, dont des femmes et des enfants, qui sont arrivés à bord de 120 barques sur les plages d’Almeria et des Baléares. Une fois arrêtés et interrogés, les harraga sont placés au centre de rétention pour étrangers. Ils sont, ensuite, relâchés au bout de 48 ou 72 heures, avec des décisions d’expulsion qui, selon nos sources, ne sont pas toujours appliquées.

El Watan


Fdesouche sur les réseaux sociaux