Fdesouche

« La Ville de Grenoble a annoncé publiquement, et avant l’ouverture de la saison estivale, que le règlement intérieur n’évoluerait pas durant la saison estivale 2021 et a ouvert de nouveaux outils d’interpellation citoyenne, pour permettre aux Grenoblois (individus ou collectifs), de saisir l’administration afin de faire valoir leurs propositions d’amélioration d’accès au service public ».

Publicité
[…]

Dans le détail, la Ville « a reçu “Alliance Citoyenne – Grenoble“, après que les nouveaux outils d’interpellation citoyenne ont été votés et largement rendus publics par les canaux de communication habituels. Malgré le fait que ces informations soient connues du public, il est à déplorer que l’association ait fait le choix d’organiser des opérations de provocation visant à enfreindre le règlement intérieur plutôt que de saisir les outils pouvant aboutir à son évolution à moyen terme. La Ville de Grenoble tient à rappeler, que, parmi les sept personnes exclues des bassins municipaux lors d’une précédente opération de provocation, aucune d’elles ne réside à Grenoble… Ces provocations sont d’autant plus déplorables qu’en plus d’enfreindre la règle commune, elles font peser sur les usagers du service public ainsi que sur ses agents des tensions et des nuisances inacceptables. En refusant de présenter leur identité aux agents municipaux garants de la tranquillité des espaces publics, ils ont entraîné l’intervention de la Police Nationale, seule habilitée à l’imposer ».

La Ville va même plus loin, évoquant la fermeture potentielle des piscines : « Si ces provocations déplorables venaient à se reproduire à nouveau, les contrevenants seraient les seuls responsables de la fermeture temporaire des équipements publics ».

Le Dauphiné

(Merci à MarcelVincent)


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux