Fdesouche

Au total, 65 migrants ont débarqué à Lampedusa après minuit dans cinq bateaux différents. Hier, en l’espace de 24 heures, un total de 27 débarquements a été effectué par 875 migrants, principalement des Tunisiens.

Publicité

Le dernier débarquement, tard dans la soirée, a concerné 16 migrants qui ont réussi à arriver directement à Cala Pisana. Le groupe a été arrêté et le canot de 5 mètres a été saisi par la police financière.

Peu après minuit, le patrouilleur N801 des Carabinieri a transféré à le quai de Favaloro 15 Tunisiens interceptés à bord d’une embarcation de 6 mètres, puis 9 autres qui ont été arrêté à un mile du port. À 3 heures du matin, les carabiniers ont de nouveau arrêté 20 subsahariens, dont 5 femmes et 3 mineurs, à Cala Croce. L’embarcation de 8 mètres a été retrouvé et saisi. À 4 heures du matin, le patrouilleur de la Guardia di Finanza a débarqué 13 hommes qui avaient été interceptés non loin de la baie de Cala Croce ; enfin, une heure plus tard, le patrouilleur Cp319 de la Garde côtière a amené 8 autres Tunisiens.

Il y a 1.192 migrants à l’établissement d’accueil des migrants de l’île de Lampedusa; L’installation ne peut accueillir que 250 places.

La situation en Tunisie ces derniers jours risque évidemment d’augmenter le flux de migrants arrivant sur nos côtes. Nous devons agir immédiatement“, déclare Alessandro Battilocchio, député de Forza Italia et responsable du département Immigration du Mouvement italien. “Il est essentiel de surveiller la situation et d’assurer la sécurité, notamment dans les territoires d’arrivée“.

D’un point de vue politique, le leader de la Lega Nord, Matteo Salvini, rencontrant le Premier ministre Mario Draghi au Palazzo Chigi hier, avait appelé à un sommet à trois, auquel participerait également la ministre de l’Intérieur Luciana Lamorgese, pour se concentrer sur l’urgence de l’immigration. La réunion pourrait avoir lieu dans les prochains jours.

ANSA / RSI


Fdesouche sur les réseaux sociaux