Fdesouche

30/07/2021

Jeudi 29 juillet, dans l’après-midi, l’homme de 23 ans soupçonné d’avoir agressé une dame de 89 ans à Thiviers dans la nuit du 20 au 21 juillet, a été déféré devant le parquet de Périgueux, à l’issue de sa garde à vue. Le vice-procureur de la République, Stéphane Renard, a ouvert une information judiciaire pour le chef de viol aggravé au préjudice d’une personne vulnérable compte tenu de l’âge de la victime, et pour le chef de vol en récidive, facilité par la vulnérabilité de la victime.

Publicité

Le jeune homme a été mis en examen par la juge d’instruction. Le parquet de Périgueux a demandé son placement en détention provisoire.

Sud Ouest


27/07/2021

Les gendarmes ont interpellé vers 20h45 dans Thiviers ce mardi soir l’homme qu’ils recherchaient depuis l’après midi. Ils venaient l’interroger en lien avec l’agression d’une octogénaire la semaine dernière. Un hélicoptère, une vingtaine de gendarmes et une équipe cynophile ont été engagés

L’hélicoptère de la gendarmerie d’Egletons et une vingtaine de gendarmes ont été déployés, avec le concours du Peloton de surveillance et d’intervention de Ribérac, la brigade motorisée de Périgueux et des militaires de Brantôme. L’homme serait âgé de 23 ans. Il serait connu des services de la gendarmerie.

(…) France Bleu


Une octogénaire a été violemment agressée à son domicile de Thiviers dans la nuit de mardi à mercredi. La victime a été très sérieusement blessée pour une raison qui reste encore inconnue. Elle doit être entendue ce jeudi par les gendarmes.

L’octogénaire qui vit seule, avenue Ambroise-Croizat, à Thiviers, a été agressée au milieu de la nuit de mardi à mercredi alors qu’elle dormait. Son agresseur l’a réveillée avant de lui infliger de très sérieuses blessures.

(…)

Il va falloir vivre avec cette violence dit la maire de Thiviers

“Ca me choc, c’est un acte tres violent” dit Isabelle Hyvoz, “commis sur une personne âgée, seule et fragile. Une personne issue d’une famille bien connue de Thiviers. C’est pas quelque chose d’habituel dans nos villages mais il va falloir, hélas,  vivre avec cette agressivité et cette violence qui arrivent aussi dans nos petites communes. C’est désolant pour une petite commune habituellement tranquille.”

France Bleu


Fdesouche sur les réseaux sociaux