Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Une élève admissible à Sciences Po Paris, Sénabou Ben Halima , a été refusée malgré de bons résultats à l’oral d’admission passé en distanciel, à cause, selon elle, de «conditions familiales défavorables». Sa pétition en ligne, intitulée “SI SCIENCES PO POUR TOUS, ALORS SCIENCES PO POUR SÉNABOU“, pour obtenir une justification de l’école a déjà récolté près de 14 000 signatures. Sciences Po invoque «des lacunes et un manque d’analyse critique».

« Je m‘appelle Sénabou Ben Halima et j’ai 17 ans. Sélectionnée parmi les 20% des candidats à Sciences Po admissibles, j’ai été refusée au terme de l’oral dû à des conditions familiales défavorables ». Ainsi démarre la pétition lancée par la jeune fille sur le site Change.org. Dans la pétition, Sénabou assure ne pas avoir pu passer l’épreuve orale d’admission dans de bonnes conditions.

Elle estime avoir été pénalisée par son environnement lors de l’épreuve. Alors qu’elle passait l’épreuve en distanciel, des membres de sa famille auraient fait irruption dans la pièce où elle se trouvait. Un fait qui, selon elle, lui a été reproché par le jury.

Issue d’une famille nombreuse, Sénabou Ben Halima a vu son oral perturbé à deux reprises par l’introduction de membres de sa famille dans la pièce d’examen. Lors de la première interruption, la jeune fille a assuré au jury qu’il ne s’agissait pas d’une urgence et que sa famille était au courant qu’elle passait un examen national à ce moment-là. […]

oumma


Fdesouche sur les réseaux sociaux