Fdesouche

28/07/2021

Clap de fin pour le braqueur à la trottinette ! Le quinquagénaire en costume qui, avec « culot », a braqué mardi la bijouterie-joaillerie Chaumet, à Paris (VIIIe), et réussi à mettre la main sur plus de deux millions d’euros de bijoux, est en garde à vue.

Publicité

Le voleur a été interpellé ce mercredi midi en Moselle, dans un bus qui faisait sa pause sur l’aire d’autoroute de Longeville-lès-Saint-Avold, par la brigade de recherches et d’intervention de Metz. Le braqueur, 55 ans, était en compagnie d’un complice, 44 ans, que la police n’avait pas identifié mardi, tous deux de nationalité monténégrine. Surtout, le duo a été retrouvé en possession du butin. « Enfin, une partie substantielle », recadre une source proche du dossier.

[…]

Le Parisien


INFO ACTU17. L’auteur présumé du vol à main armée de la bijouterie Chaumet dans le VIIIe arrondissement de Paris et l’un des ses complices présumés ont été interpellés ce mercredi en début d’après-midi.

Les policiers de la brigade de répression du banditisme (BRB) et ceux de la brigade de recherche et d’intervention de la préfecture de police (BRI PP) ont interpellé deux suspects dont l’auteur présumé du braquage de la bijouterie Chaumet située rue François-Ier, en début d’après-midi, sur une aire d’autoroute selon nos informations. Les deux hommes qui étaient à bord d’un FlixBus en direction de Belgrade (Serbie) ont été placés en garde à vue.

Toujours selon nos informations, les suspects avaient avec eux une grande partie du butin dérobé dans la bijouterie, pour une valeur estimée à 2,7 millions d’euros.

Actu17


27/07/2021

La bijouterie Chaumet, l’une des plus prestigieuses et vieilles maisons françaises de joaillerie, de bijouterie et d’horlogerie, fondée en 1780, a été victime d’un braquage « monumental », d’après une source policière, ce mardi à Paris.

En début de soirée, la police judiciaire a investi le bel établissement de la rue François-1er, située juste derrière les Champs-Elysées (VIIIe). Le braquage a eu lieu à 17h10. Un homme, arrivé en trottinette, a surgi avec une arme de poing à l’intérieur du commerce. Il est parvenu à faire main basse sur la joaillerie avant de repartir sur son deux-roues. Un premier inventaire évalue le préjudice à 2 millions d’euros.

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux