Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Il était absent, ce lundi 5 juillet au soir, à l’occasion du tout dernier conseil municipal de Saint-Brieuc avant la pause estivale. Mais Mohammed Ibnyassin, élu depuis juin 2020, ne devrait plus siéger au sein de la municipalité. Il a annoncé qu’il adresserait prochainement au maire briochin sa démission. Une décision qu’il mûrit depuis « plusieurs mois », et qui a été « précipitée », explique-t-il ce mardi 6 juillet, par sa récente condamnation pour des violences conjugales. « Je compte quitter mes fonctions pour des raisons personnelles et antérieures à cet événement », assure-t-il.

[…]

Ce dernier avait requis « quatre mois de prison avec sursis et un stage de responsabilisation » pour que le quadragénaire « intègre les valeurs de la société en matière de relations hommes-femmes ». Le juge, soulignant que le prévenu, au casier vierge, avait immédiatement reconnu les faits et engagé de lui-même « un suivi psychologique », avait finalement suivi ces réquisitions à la lettre et condamné le conseiller municipal.

« Bien qu’il s’agisse d’une affaire privée, détenir un mandat électif n’est pas anodin et oblige à l’exemplarité », a réagi ce mardi Hervé Guihard, maire de Saint-Brieuc. « Je tiens à dire clairement que les faits condamnés sont incompatibles avec les valeurs et les engagements que nous portons. Mais un maire ne peut faire démissionner, c’est à l’élu d’assumer ses responsabilités ». Hervé Guihard, précise toutefois qu’il a « déjà retiré toute fonction » au conseiller municipal et qu’avec « l’ensemble de l’équipe municipale », il l’a « appelé à la démission ».

[…]

Le Télégramme

(Merci à Alexandre)


Fdesouche sur les réseaux sociaux