Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Des familles entières se retrouvent endettées à cause de salves de contraventions liées aux mesures sanitaires. Des associations dénoncent un « phénomène d’ampleur grandissante » et « une application disproportionnée et discriminatoire des mesures ». Une enquête en partenariat avec Mediapart.

« Est-ce que tu as envie de travailler si tu sais que tu ne vas pas être payé ?, demande Karim*, 19 ans, habitant en Seine-Saint-Denis et déjà surendetté à plus de 10 000 euros, en raison de ses amendes récentes. Ça ne me donne pas envie de m’insérer dans la société. »

Les contraventions pour non port du masque et non respect du couvre feu se sont multipliées, pour lui, dès le premier confinement : 8 amendes de 135 euros au mois d’octobre 2020, puis 7 amendes aux dates des 2, 3, 6 et 29 novembre, toutes reçues autour de son domicile. Cette déferlante se répétera jusqu’au mois de mars 2021, pour les dernières. Pour un montant total de plus de 5 000 euros, en réalité 10 000 euros avec la majoration. Karim n’est pas le seul jeune visé par une telle pluie d’amendes

[…]

BondyBlog


Fdesouche sur les réseaux sociaux